Les Actions du Club


Les Actions 2018 - 2019

Les Actions 2017 - 2018

Mon Sang Pour Les Autres 2018
La Banque Alimentaire: Collecte 2018
Remise du Chèque des Tulipes de l'Espoir 2018
Opération Oranges 2018 au profit des Actions pour la Jeunesse
Remise du Chèque aux Pédiatres du Monde
Remise d'un chèque pour le Lycée Horticole de Blois
Les Tulipes de l'Espoir 2019
Concours d'Eloquence 2019
Aide à SECURIVIE
Prix SERVIR
Prix Jeunes Talents Artistique
Prix Jeunes Talents Musique
Prix Jeunes Talents
27ème Tournoi de Golf
Mon Sang Pour Les Autres 2017
Collecte 2017 au profit de la Banque Alimentaire
Opération Oranges 2017 au profit des Actions pour la Jeunesse
Plantation d'arbres ville de Blois
Le parcours d’une apprentie récompensé par le Rotary
Concours d'Eloquence 2018
Remise des Chèques Tulipes de l'Espoir




PRIX JEUNES TALENTS 2019

Les “ Jeunes Talents ” récompensés

Des jeunes talentueux, aux personnalités attachantes, très justement récompensés. © Photo NR

Le Rotary club de Blois a reçu lundi dernier, dans un salon de l’hôtel Mercure, les jeunes sortis vainqueurs des concours « Jeunes Talents 2019 » pour la remise de prix commune aux trois concours : éloquence, arts plastiques et musique.
Le président Charles Leissler a associé dans ses félicitations l’ensemble des participants. « Les choix ont à chaque fois été très difficiles pour les jurys. »
Si les orateurs n’ont pu donner qu’un très bref aperçu de leur talent, les cinq plasticiens avaient apporté leurs œuvres, lesquelles leur ont valu bien des compliments en direct.
Pour les musiciens, privés de leurs instruments, il n’y avait d’autre choix que de s’en remettre aux paroles de Jacques Millet : « En tant que mélomanes pas spécialement avertis, nous avons été bluffés, et émus, par la qualité de leur prestation ». Tous ont été chaleureusement applaudis par une assistance sous le charme.

Le palmarès
Éloquence. 1 : Paul Gigon (300 €) ; 2 : Tioma Deparpe (200 €) ; 3 ex æquo : Manon Joubert et Emma Jouanneau (100 €).
Arts plastiques. 1 : Merlin Riand (300 €) ; 2 : Pauline Madelaine (200 €) ; 3 ex æquo : Maëlla Beaudouin et Martin Madelaine (100 €). Un prix spécial du jury a récompensé la jeune Stella Coutant, 12 ans, pour son tableau à l’acrylique intitulé « La migration des fleurs » (50 €).
Musique. 1 ex æquo : Thelma Barthélémy, piano et Pacôme Tonczak, violon (300 €) ; 3 ex æquo : Nizar Ali, trompette, et Cyprien Chauveau, piano (100 €). Un prix spécial du jury a été accordé à la tout aussi jeune Audrey Person, 12 ans, flûte à bec (50 €).

PRIX JEUNES TALENTS - MUSIQUE 2019



Magistralement organisé par Jacques Millet, les jeunes talents ont été remarquables , avec une qualité artistique, et musicale de tout premier plan. L’audition a eu lieu dans la salle de concert du Conservatoire. L’assistance était nombreuse et très attentive.
Le jury a eu beaucoup de mal a départager les candidats.

1 ex æquo : Thelma Barthélémy, piano et Pacôme Tonczak, violon
3 ex æquo : Nizar Ali, trompette, et Cyprien Chauveau, piano
Un prix spécial du jury a été accordé à la tout aussi jeune Audrey Person, 12 ans, flûte à bec

PRIX JEUNES TALENTS - ARTISTIQUES 2019




Présidé par Bernard, avec comme aides: Marie Edith, Jacques T, et Charles (membres du Jury) 8 œuvres (10 prévus mais trois défections…)
Les jeunes, entre 20 ans et 12 ans ont présenté des œuvres remarquables avec une qualité graphique, une recherche esthétique et une grande originalité.
Le premier, élève aux Beaux Arts d’Angers a un superbe coup de crayon. La deuxième arrive a maitriser le postca. Le troisième a une imagination fertile et une maitrise dans l’élaboration de sculpture à partir d’éléments récupérés chez Barbat. La troisième exæquo maitrise aussi la peinture sur tissu. Quant à la jeune de 12 ans, elle méritait un prix spécial du jury pour sa toile acrylique.


1er prix MERLIN RIAND (20ans) pour « à L’ARRET » fusain et acrylique



2ème prix PAULINE MADELAINE (19 ans) pour « Les 3 SŒURS » feutre..



3ème prix ex aequo: MAELLA BEAUDOIN (18 ans) pour « Le DRAPEAU : CITOYENNETE MONDIALE » peinture sur tissu



MARTIN MADELAINE (16 ans) pour « VOITURE MAXI » sculpture en métaux de récupération.



Prix spécial du Jury : STELLA COUTANT (12 ans) pour « MIGRATION des FLEURS » acrylique

PRIX SERVIR 2019




Rotary Club de Blois, remise du prix SERVIR aux responsables de la BANQUE ALIMENTAIRE le 20 05 2019
Près de 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté Cela a frappé un parisien Bernard Dandrel qui ouvrit à Paris la première Banque Alimentaire en 1984 En 1987 c'est l'ouverture de la Banque Alimentaire de Loir et Cher à la Chaussée StVictor sous l'impulsion de 4 Personnes: Joseph cDollo ,Jean pierre Sarrazin ,Pierre Pineau et jean Huchot, les deux derniers cadres du chocolat Poulain .
Le premier site tut mis gracieusement à disposition par les Ets Gourault à la chaussée st victor ou est maintenant installée la Poste. C'était 230m2 quiu furent rapidement trop petit et c'est en 2011 que la Banque Alimentaire s'installe à Blois 63 Rue André Boulle dans des locaux mis gracieusement à sa disposition par la mairie de Blois .
Grâce à un dévouement sans pareil de Michel et Françoise Poisson ,responsable de la Banque Alimentaire du Loir et Cher, cette dernière tait partie du réseau qui regroupe en Fédération 79 Banques Alimentaires et 29 antennes regroupées en 13 régions, un maillage territorial au plus près des bénéficiaires. Cette organisation est l'acteur majeur de l'aide alimentaire. C'est une chaine de solidarité unique difficile à gérer, car il faut collecter et trier ensuite distribuer et accompagner 5400 associations qui participent pour Nourrir et soutenir 2 millions de personnes aidées, ce qui représente 226 millions de repas distribués .
Notre Club du Rotary de Blois est l'un des 400 rotary clubs de France qui participons fin Novembre chaque année à cette action de proximité dont la portée est considérable .La participation de la famille rotarienne est de 5000 personnes sur les 130.000 qui représente l'aide d'associations sur le territoire français .
Si nous sommes fiers de participer à cette action, nous sommes étonnés par le dévouement que cela impose à nos responsables départementaux du Loir et Cher Françoise et Michel Poisson ,c'est pourquoi ils ont été sélectionnés pour recevoir ce soir le prix SERVIR du Rotary International .
L'assistance serait heureuse que Françoise ou Michel Poisson , nous en dise plus sur cette banque Alimentaire que ce couple vit avec passion mais non sans soucis ,et qui est l'expression d'une grande générosité générale
Bravo Françoise et Michel Poisson
Jean Pierre THIOLAT

Aide à SECURIVIE




L'association Sécuri-Vie a été créée en 1999, son siège est au Lycée la Providence 23 rue des Saintes Maries à Blois. Elle est animée par un professeur de cet établissement, Monsieur Rouillé (à qui nous avons déjà remis le prix SERVIR)
Les objectifs de cette association sont de créer et réaliser des inventions par des élèves essentiellement des classes seconde, première et terminale, pour essayer de sauver des vies.
Les élèves participent à la conception, la réalisation et la présentation de leurs inventions. Leur participation à cette association est sur la base du volontariat, pendant leur temps libre et même durant les vacances scolaires.
Cette association participe au concours Lépine depuis 2000. Son palmarès est important notamment grâce au blouson lumineux destiné aux conducteurs de deux roues qui permet avec un système de led rouges d’indiquer que le conducteur est blessé et éjecté et avec un système de led bleus de signaler la présence du conducteur en danger et ainsi faire ralentir les autres véhicules.
Les inventions ne s’arrêtent pas à ce blouson et chaque année de nouvelles inventions sont créées sur la base de la sécurité et de la mobilité.
L’association a également obtenu des prix dans les différents salons d’inventeurs tels que ceux de Tokyo, New York , Bruxelles, Genève et Barcelone.
Cette année encore Securi Vie a obtenu au concours Lepine 2019 qui vient de se terminer 3 médailles :

médaille de bronze pour le drone désherbant,
médaille d’argent pour le kit sos route,
médaille d’or pour le kit pour gilet connecté.


Le Rotary Club de BLOIS a soutenu pour la 3ème année, l’association Sécuri-Vie afin que celle-ci puisse louer un emplacement au Concours Lépine. Nous avons offert un chèque de 1 000 Euros...
Ce soutien s’inscrit directement dans la promotion de la jeunesse et de ses jeunes talents très prometteurs.

Paul Gigon a été le plus éloquent




Les lauréats du concours d’éloquence du Rotary Blois Doyen se sont exprimés dans le cadre intimidant de la cour d’assises.
© Photo NR

Le pouvoir souffre-t-il la critique ? Faut-il gravir les cimes pour observer le monde ? La plume est-elle plus forte que l’épée ? Faut-il avoir foi en l’échec ? Doit-on crier pour se faire entendre ? L’herbe est-elle plus verte ailleurs ? Faut-il avoir vécu pour avoir quelque chose à dire ? Voilà quelques-uns des thèmes proposés vendredi dernier aux candidats du désormais traditionnel concours d’éloquence du Rotary club de Blois, organisé de main… de maître par l’avocate Audrey Hamelin, dans l’enceinte du palais de justice.
Quatorze lycéens venus de trois établissements du Loir-et-Cher (Claude-de-France à Romorantin, Dessaignes et Notre-Dame des Aydes à Blois) ont défilé à la barre, devant un jury présidé par Férréole Delons, la vice-présidente du tribunal de grande instance, entourée par Sandrine Lair (directrice académique des services de l’Éducation nationale), Delphine Amacher (vice-procureur de la République), Charles Leissler (président du Rotary Blois Doyen), Hervé Guettard (bâtonnier de Blois), Christophe Gendry (directeur départemental de la Nouvelle République) et Richard Ode (journaliste indépendant).
La première place du concours est revenue à Paul Gigon, élève en première S au lycée Claude-de-France, à la plus grande satisfaction de Christelle Proisy, professeur de français au sein de l’établissement romorantinais et dont les protégés brillent régulièrement lors de ce rendez-vous consacré à l’éloquence. Le lauréat, qui ambitionne de devenir diplomate, devance Tioma Deparpe (en première S à NDA Blois). Deux jeunes filles montent, ex aequo sur la troisième marche du podium : Manon Joubert et Emma Jouanneau, également lycéennes à Notre-Dame des Aydes, respectivement en seconde et en première S.
Les prix seront remis le 17 juin prochain lors d’une soirée que le Rotary organisera pour mettre à l’honneur tous les jeunes talents qu’il soutient dans des domaines divers, notamment en matière d’éloquence mais aussi de musique.

A Blois, des "tulipes de l'espoir" pour la recherche médicale



Pendant trois semaines, les bénévoles vont cueillir des milliers de tulipes. © (Photo NR, Jérôme Dutac)


Pour la 26e année, le Rotary Club de Blois lance l’opération “ Tulipes de l’espoir ”. Une grande vente solidaire, destinée à la lutte contre le cancer.
Depuis 1993, quand le printemps arrive, ils sont une soixantaine de bénévoles du Rotary Club de Blois à se relayer pour cueillir les tulipes en fleur. « Nous avons cette année encore environ 100.000 plants, explique Michel Cornet, un bénévole. On dépend beaucoup de la météo. » Et cette année, les tulipes ont fleuri précocement !
Plantées à l’automne 2018, les tulipes sont « cueillies par tous les membres de l’association », indique Jacques Torset, membre du Rotary Club. Cette opération vise à soutenir la recherche médicale et la lutte contre le cancer.
En plus de la vente directe aux particuliers (*), avenue de Vendôme, près des champs situés au rond-point de la rocade nord, le Rotary a signé des contrats avec environ deux cents entreprises partenaires de l’opération.
L’intégralité des recettes est reversée au service hématologie du professeur Olivier Hérault, au CHU de Tours. « Toutes les recherches médicales sont coûteuses », rappelle Charles Leissler. « En vingt-six ans, nous avons collecté près de 295.000 euros. » Les médecins travaillent actuellement sur un nouveau médicament visant à éviter les récidives de leucémie. « Beaucoup de personnes venant acheter des tulipes ici ont connu une personne touchée par la maladie, » ajoute Charles Leissler. L’an dernier, un chèque de 8.000 € avait été remis au professeur Olivier Hérault.
« Nous avons également un partenariat avec le lycée horticole de Blois », ajoute le président du Rotary Club. Des voyages scolaires sont financés par le Rotary, en échange d’un coup de main des lycéens pour la plantation et la cueillette des tulipes. « Les gens se retrouvent ici, en venant acheter des tulipes, sourit Jacques Torset. C’est un lieu de rassemblement ».
(*) Vente en avril au rond-point de la rocade nord, près des établissements Poulain, tous les soirs de 17 h à 19 h et les samedis toute la journée.

Remise du Chèque au Lycée Horticole de Blois

Nous avons remis un Chèque de 1 500 € au Lycée Horticole, argent qui servira à aider financierement un voyage d'étude probablement à Angers pour les élèves de Terminales.
Ces derniers nous ont bien aidés lors de notre opération Tulipes

Remise du Chèque aux Pédiatres du Monde

 



Lundi soir, à l’hôtel Mercure, les membres du Rotary Club de Blois recevaient deux pédiatres tourangeaux, René Gorge et Valérie Tessier-Zander, membres de l’association Pédiatres du monde (PDM), en vue de les soutenir dans leurs opérations humanitaires.
« Hors métropole, a expliqué cette dernière, les missions actuelles de l’association se déroulent au Maroc, en Moldavie, et au Cambodge ». Depuis 13 ans, six à sept fois par an, des équipes de médecins, infirmiers, sages-femmes et puéricultrices, se rendent au Cambodge et y interviennent sur trois axes : consultations dans des centres de santé avec infirmiers et sages-femmes locaux, visites dans les écoles sur l’hygiène bucco-dentaire, avec le concours des instituteurs formés et accompagnés, actions de promotion pour la santé dans les villages et éducation des mères à l’hygiène et aux premiers soins.
« Le préalable à toutes ces actions, a ajouté la pédiatre, est l’accès à l’eau potable. Actuellement, 60 % de la population en sont encore privés ».
« Et c’est là que nous essayons d’aider, a précisé Charles Leissler, le président du Rotary Blois, avec une autre association, nous avons contribué à la construction d’une centaine de puits ».
Le maître-mot de cette coopération tient dans le partenariat que PDM a réussi à instaurer avec la population locale : « C’est essentiel, ainsi tous les projets sont relayés ». Cette fois, c’est un chèque de 2.000 € qui a été remis à l’association : « C’est un magnifique cadeau, s’est écriée Valérie Tessier-Zander, visiblement émue, ce sont 500 enfants de plus qui vont avoir accès à l’eau ».

Pédiatres du monde est une association de loi 1901 dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant créée en 1996. Elle compte en France 300 professionnels de santé, tous bénévoles, et fonctionne grâce aux dons et à l’organisation d’actions ponctuelles (concerts…).
Contact : communication@pdmo.org Site : www.pediatres-du-monde.org

Opération Oranges 2018



Des oranges pour une bonne cause. © Photo NR
Vendredi matin, les Rotariens avaient rendez-vous dans les locaux de l’entreprise Daudin pour venir récupérer des caisses d’oranges acheminées spécialement depuis l’Espagne. Depuis quelques semaines, ils les avaient proposées autour d’eux au prix de 28 €. Six cents caisses de 15 kg avaient ainsi été prévendues soit neuf tonnes d’oranges.
Elles ont été cueillies mûres dans la région de Valence en Espagne et acheminées jusque dans les locaux de l’entreprise Daudin à Vineuil. Chaque Rotarien est venu, vendredi matin, chercher ses caisses pour les redistribuer.
Cette opération « Oranges pour Noël », était renouvelée pour la 9e année consécutive. Le bénéfice dégagé est destiné à soutenir les actions menées par le club pour valoriser le rôle et l’action de la jeunesse : prix du travail manuel, prix du travail handicapé, concours d’éloquence pour les lycéens, prix jeune espoir en musique et en arts plastiques… Le Rotary aide aussi à l’accueil de lycéens étrangers pour des séjours d’un an à Blois et soutient des lycéens blésois à l’étranger.
Le Rotary Club de Blois organise des manifestations toute l’année pour financer ses actions et interventions. Il apporte ainsi son aide à la recherche, à la Banque alimentaire ou encore à la collecte de sang. « Servir d’abord », dit sa devise. .

Mon Sang Pour Les Autres 2018



La salle de don n’a pas désempli, au château, 225 personnes se sont présentées, hier, pour donner leur sang. © Photo NR

La collation post-don est agrémentée de pains aux chocolats et tartelettes fournies par des entreprises partenaires. © Photo NR

Malgré les blocages des “ Gilets jaunes ”, 225 personnes sont venues à la collecte organisée par les Rotary clubs de Blois au château.
A l’entrée du château de Blois, il y avait aussi des gilets jaunes, mais ceux des bénévoles du Rotary club de Blois. Ils accueillaient les volontaires au don du sang. Comme chaque année, cette collecte au château royal de Blois était organisée par les trois Rotary clubs de Blois avec l’EFS (Établissement français du sang), de 10 h à 18 heures.
Et malgré le blocage des entrées de Blois, l’organisateur était soulagé : « Finalement, la manifestation n’a pas trop d’impact, on a vu du monde. » En tout, ce sont finalement 225 donneurs qui se sont présentés au château, soit plus de 50 de plus que l’an dernier (182 personnes) ! « Peut-être que les gens n’ont pas voulu sortir avec leur voiture par peur d’être bloqués, et donc restent à Blois et viennent donner leur sang », se réjouit un autre membre du Rotary de Blois.
50 personnes de plus que l’an dernier. Le don prend une petite heure, de l’entretien avec un médecin à la prise de sang. La collation post-don est améliorée avec plusieurs fournisseurs partenaires : tartelettes, croissants, pains au chocolat… De quoi reprendre des forces : il faut bien boire et manger avant et après le don.
C’est à la collation que l’on retrouve Marion, Corentin et Badr. A 18 et 19 ans, c’est la première fois qu’il venait donner. « Ça faisait plusieurs années que je voulais le faire, et là je peux », raconte Marion. « On a de nombreux jeunes, beaucoup plus que les années précédentes »,. Une cible privilégiée pour augmenter le nombre de donneurs : en France, seuls 4 % des donneurs potentiels donnent effectivement.
Et la collecte attire aussi des personnes qui n’ont pas le réflexe d’aller donner régulièrement. C’est le cas de Jean-François, venu avec sa fille Clémentine. « On est venu l’an dernier, et depuis je n’ai pas donné, alors que ma fille est allée au centre de l’EFS à Blois deux fois dans l’année », reconnaît-il. « C’est plus facile d’y aller sur un événement visible comme ici que d’y aller spontanément, même si c’est ouvert tous les jours. » Cette collecte aura donc permis de remplir les réserves de sang, avant la période des fêtes toujours plus pauvre en dons.


Collecte 2018 au profit de la Banque Alimentaire



Sitôt collectées, les denrées sont triées et stockées à Blois. © (Photos NR, Jérôme Dutac)


Les bénévoles du Rotary à l’Intermarché de Blois prêtent main-forte à la collecte nationale. © Photo NR

Ce week-end a lieu la collecte nationale de la Banque alimentaire. Un grand élan de générosité à la sortie des supermarchés, menacé par les Gilets jaunes.
Ils vont nous bloquer les Gilets jaunes ? C’est pas bien… L’inquiétude est réelle parmi les centaines de bénévoles qui ne ménagent pas leurs efforts, depuis hier matin. Eux ont choisi d’enfiler des gilets orange, pour aller collecter des denrées alimentaires qui se conservent aux caisses des magasins, auprès des milliers de Loir-et-Chériens qui vont se rendre faire leurs courses de fin de semaine. Et permettre ainsi au niveau national de distribuer 25 millions de repas en direction des plus démunis. « Nous réalisons notre grande collecte annuelle qui permet ensuite d’alimenter les associations et épiceries sociales. Ce sont elles qui distribuent auprès de leurs bénéficiaires. Dimanche, nous espérons que tout ce grand rayonnage du centre sera rempli », explique Bertrand Forzy, vice-président de la Banque alimentaire en Loir-et-Cher.
Il supervise les opérations sur le site de stockage rue André-Boule à Blois. S’y trouvent déjà des dons de l’Europe. Hier après-midi, les camions n’arrêtaient pas d’y être déchargés. « Trois camions emmènent les denrées collectées en permanence, explique le vice-président. Ici, il y a une quinzaine de bénévoles pèsent et trient immédiatement par aliments : pâtes, riz, farine, confitures, huile, etc. Ensuite, nous les stockons direct, soit 30 à 35 tonnes, pour Blois et Romorantin. »
Objectif : 70 tonnes de denrées Une grosse organisation pour mobiliser des forces vives sur tous les points de collecte, qui risque d’être perturbée par l’action des Gilets jaunes qui justement vise les centres commerciaux ce samedi. « Nous espérons collecter 70 tonnes de denrées sur tout le département. Le week-end dernier, nous avons collecté par anticipation au centre Leclerc de Blois. Nous n’avons fait que 3,8 tonnes contre 5 tonnes habituellement, soit une grosse déperdition de plus d’une tonne ! » Face à ce constat, les bénévoles continuent à s’activer. Comme ce salarié du laboratoire Chiesi à Blois : « J’ai déjà reçu de l’aide alimentaire, maintenant que j’ai une situation stable, c’est normal de redonner. Depuis trois ans, notre entreprise nous permet d’être bénévoles au lieu d’aller travailler. »
A l’Intermarché du quartier gare de Blois, ce sont les bénévoles du Rotary qui s’activent : « Les gens n’ont pas forcément beaucoup de moyens, mais ils sont généreux. On est très bien accueillis ! » Debout, au volant des camions, où dans les entrepôts, les bénévoles ne vont pas ménager leurs efforts.

 



Remise du Chèque des Tulipes de l'Espoir 2018



La remise du chèque au Pr Olivier Hérault par Jacques Millet, ex-président du Rotary avec Charles Leissler, président actuel. © (Photo Rotary Club de Blois)

Fidèles à leur engagement en faveur de la recherche médicale pour lutter contre le cancer, les membres du Rotary Club de Blois et son président en exercice Charles Leissler, remettaient lundi dernier le fruit des ventes de tulipes du printemps 2018 au professeur Olivier Hérault, chef du service hématologie du CHU de Tours.
Avant de recevoir un chèque de 8.000 €,  ce chercheur émérite délivrait à l'assistance des informations sur l'avancée des recherches conduites avec son équipe. « Les coûts de la recherche sont si importants que la contribution des associations est essentielle pour nous », insistait-il indiquant, grâce à elles, les progrès réalisés pour traiter les rechutes de leucémie des enfants et pour diagnostiquer les hémopathies. Actuellement ses travaux de recherche et ceux de son équipe se concentrent sur les facteurs provoquant la résistance aux chimiothérapies et sur les anomalies induites par les pesticides qui se trouvent dans notre alimentation.


Remise des Chèques des Tulipes de l'Espoir 2017



Un chèque du Rotary contre la leucémie Jacques Millet, président du Rotary et le professeur Olivier Herault.

© Photo NR

Lundi soir les membres du Rotary club recevaient dans les salons de l'hôtel Mercure Olivier Herault professeur d'hématologie au CHU de Tours et directeur de recherche pour lui remettre un chèque destiné au financement de travaux menés par son équipe sur la leucémie.
« C'est le fruit de la vente des tulipes réalisée en 2017 que nous remettons ce soir », indiquait Jacques Millet son président. Olivier Herault, à cette occasion, témoignait de l'importance de ces fonds associatifs pour la recherche en informant l'auditoire des investissements et résultats auxquels ils avaient contribué. Au plan structurel avec « la création d'un laboratoire, le seul en France, doté d'un équipement de pointe pour la recherche appliquée sur le métabolisme des hémopathies. »
Au plan clinique avec la mise au point d'un test qui permet de prévoir à partir d'une goutte de sang « le bon traitement à délivrer au malade pour augmenter ses chances de rémission » ainsi que l'identification d' une molécule originale, porteuse d'espoir pour lutter contre la maladie



LES TULIPES DE L’ESPOIR.



Le Rotary Club de Blois, chaque année depuis 25 ans procède à la plantation de plus de 100.000 bulbes de tulipes, opération initiée en 1993 par le Dr PARAT et qui a permis de verser plus de 28.500€ au bénéfice de la recherche médicale contre le cancer, plus spécialement axée sur les leucémies frappant les enfants.
Le 9 Avril dernier un chèque de 7000€ a été remis au Professeur HERAULT Chef du Service d’hématologie à TROUSSEAU, Chercheur, Directeur de Laboratoire au CNR.S.
Cette année le ROTARY a décidé ,toujours dans la lutte contre le cancer de partager le résultat de l’opération 2017 entre le Professeur HERAULT,et le Dr FRIOCOURT ancien Chef de Médecine interne à l’Hôpital de Blois et Le Dr Georges HADDAD, Médecin, Rotarien et spécialiste international de recherche génétique.
Un chèque de 10.000€ leur a été remis le 16 Avril en présence du Directeur du Centre Hospitalier de BLOIS.
Jean Claude OSTY

Concours d'Eloquence 2018



Éloquence : les filles font la loi ! Les trois lauréats du concours d’éloquence organisé vendredi par le Rotary club de Blois posent devant le jury présidé par le magistrat Denys Baillard. © Photo NR

A l’initiative du Rotary club de Blois, quinze lycéens essentiellement scolarisés à Notre-Dame des Aydes et au lycée Augustin-Thierry, à Blois, ont participé vendredi après-midi à un concours d’éloquence. L’épreuve s’est déroulée au palais de justice, dans le cadre quelque peu impressionnant de la salle d’audience des affaires correctionnelles. Les candidats ont défilé à la barre – au sens propre – pour s’exprimer face à un jury placé sous l’autorité de Denys Baillard, président du tribunal de grande instance, et où figuraient le procureur de la République Frédéric Chevallier, la directrice académique Valérie Baglin-Legoff, les avocats Michel Gendre et Audrey Hamelin, le président du Rotary club de Blois Jacques Millet, ainsi que les journalistes Richard Ode et Christophe Gendry, directeur départemental de la Nouvelle République. La compétition s’est avérée serrée et, à l’heure des comptes, c’est Agathe Follet, élève de première S à Notre-Dame des Aydes, qui l’a emporté. La jeune fille, qui avait choisi pour thème « Les apparences sont-elles si trompeuses qu’on le prétend ? », a su conjuguer le fond et la forme. Elle devance Meryam Lahboubi (1re S, Augustin-Thierry), qui s’est de son côté interrogée pour savoir si « Informer, est-ce tromper ? ». La troisième marche du podium est occupée par Erevan Reullier, lui aussi en première scientifique à Augustin-Thierry pour son propos sur « Doit-on tolérer les intolérants ? ». A noter que s’il ne figure pas parmi le trio de tête, le jury a néanmoins tenu à saluer la prestation d’Arthur de Tappie (terminale L, Notre-Dame des Aydes). Tous les participants ont également eu droit aux félicitations de Denys Baillard, pour s’être livré à un exercice aussi difficile que formateur.

Le parcours d’une apprentie récompensé par le Rotary

Cette année le Prix du travail manuel décerné par le Rotary Club de Blois revient à Montaine Jouannet, apprentie âgée de 18 ans. Originaire de Rougeou, la jeune fille a décidé, après sa scolarité au collège de Selles-sur-Cher, d’entreprendre un apprentissage en charcuterie. Admise au CFA de Blois en 2016 c’est auprès de Stéphane Avezard artisan charcutier à Contres qu’elle apprend le métier. Désignée meilleure apprentie de la région Centre-Val de Loire en 2017 dans sa spécialité, elle poursuit sa formation tout en préparant actuellement au Campus des métiers de l’artisanat de Tours une option traiteur.
« C’est son travail et son parcours d’apprentie charcutière qui a particulièrement marqué le jury », rappelait Josette Venot en charge des actions jeunesse au sein du Rotary lors de la remise de ce prix lundi soir à l’hôtel Mercure. Les rotariens présents aux côtés de Jacques Millet actuel président du club ont chaudement félicité la jeune apprentie qui vise désormais l’obtention du brevet professionnel. « Depuis l’enfance je m’intéresse à la cuisine, à la préparation des repas familiaux et tout particulièrement à leurs décors », expliquait Montaine. Il a été possible d’en juger à cette occasion avec la présentation d’une terrine de volaille de dinde de sa confection agrémentée de légumes et de fruits qui ressemblait à s’y méprendre à une belle composition florale !;

Plantation d'Arbres au Parc de l'Arrou à Blois



 

Pour répondre au souhait du Président du Rotary International, IAN RISELEY, proposant l’action « un rotarien, un arbre « et relayé par notre Gouverneur, ALAIN LE PECHEUR ; Bertrand MALAPERT, pour le Club de Blois, a répondu favorablement et a mis en place cette action relayée par Jacques MILLET.
Cette opération menée à bien sous l’autorité de notre ami, DIDIER JACQUOT, en partenariat avec les responsables des services des jardins de la Ville de BLOIS, en la personne des Mesdames NATHALIE BERNARD et HELENE DEMONCHAUX, a permis la plantation de 21 arbres, d’essences diverses, dans le parc de l’ARROU à BLOIS.
L’inauguration a eu lieu ce mercredi 14 mars, en présence de M. MARC GRICOURT, Maire de BLOIS, Mme Marie-Hélène MILLET, Conseillère Départementale, et M. Alain LE PECHEUR, notre Gouverneur, accompagné de son épouse.
Les premiers mots ont été prononcés par notre Président de Club, M. JACQUES MILLET qui a loué ce partenariat avec le VILLE DE BLOIS et a remercié tous les acteurs pour leur accueil et leur grande disponibilité.
Ont suivi les propos de Monsieur le Maire, Madame la Conseillère Départementale et notre ami Gouverneur. Une vingtaine de membres et conjoints étaient présents et ont pu applaudir les différents intervenants par un soleil presque estival.
Tous les membres sont encouragés à constater cette belle action marquée par un panneau mentionnant notre club et figurant la roue rotarienne.

Opération Oranges 2017 au profit de nos Actions pour la JEUNESSE



 

8 ans que nous sommes, une fois l'an, transformés en marchands de primeurs, métier parfaitement honorable par ailleurs.
8 ans, 8 tonnes, 8 K€ de résultat (?) Une très bonne année, une des meilleures pour la qualité des fruits. Sans doute moins d' un kilo d'oranges abîmées !
Une très bonne année de ventes, puisqu' on a un peu manqué ce qui est un bon signe et bien mieux qu' un surplus. Bravo à tous les vendeurs, donc à tous les Rotariens, puisque la participation est totale. Une mention "très bien" aux gros vendeurs ( 120 caisses pour le premier !!!) qui,a 4, font la moitié du tonnage...
Une moins bonne année pour la logistique (espagnole). Notre expéditeur, Pascual, étant décédé au printemps, nos amis de Worms, Rudolf et Susann Strupp ont dû chercher un autre expéditeur, qui n'a pas bien compris la com-mande et nous a envoyé 8 t brutes et non pas 8 tonnes de fruits. Il a donc manqué 72 caisses et nous avons recom-mandé 2 palettes, mais reçu une seule pour pouvoir être livrés très vite (Merci au chauffeur Roumain qui a fait Denia-Blois en 30 heures). Bref, il faudra être plus précis dans notre commande et parler en nombre de caisses unique-ment.
Merci à Didier Michel pour le transport et un merci spécial à Philippe Daudin pour la mise à disposition de ses locaux et son aide permanente, souriante et efficace.
Merci Bertrand pour la distribution sous la pluie et le froid.
Merci aussi Jean Claude pour le contrôle des livraisons également sous la pluie et le froid.
Merci à Juergen et Isabelle Moeller, a Rudolf et Susan Strupp pour être venus jusqu'à Blois voir comment nous pro-cédions, ce qui nous a valus des dîners mémorables de franches rigolades franco-allemande très amicales.
Le résultat, encore inconnu, car nous n'avons pas la facture des oranges et avons sensiblement plus de transport. Attendons, nous vous dirons tout dans le prochain numéro.
Attendons maintenant le clap pour : Oranges 9° !

 

Collecte 2017 au profit de la Banque Alimentaire

Cette année encore, notre Club a prêté main forte à la Banque alimentaire du Loir-et-Cher pour la collecte des denrées alimentaires des vendredi 27 et samedi 28 novembre 2017
-en fédérant autour de cette action les 3 Clubs de Blois, Blois Loire-et-Chateaux et Blois-Sologne, le Rotaract ainsi que le Club de Romorantin
- à Blois, 3 magasins nous ont été confiés : Leclerc, Auchan-Vineuil et Intermarché Gambetta (sans oublier la participation de notre ami Paul BUISSE sur place à Montrichard).
64 personnes se sont mobilisées : rotariens, rotaraciens, conjoints, enfants et amis.
Ils ont assuré 245 heures de collecte auxquelles on peut ajouter 30 heures de préparation assurées par les responsables de magasin (Jacques TORSET et Michel CORNET pour Auchan, Bernard LE BRETON pour Leclerc et Richard DUGUY pour Intermarché) et Benoît Martin pour la coordination avec la Banque alimentaire.
Une collecte de poids !
----------------------- 2017 ------------------- 2016 ---------- %
AUCHAN_____ 3,538 T________ 2,983 T________ + 18,6 %
LECLERC____ 4,727 T________ 5,025 T________ - 5,9 %
INTERMARCHE 1,959 T________ 1,546 T________ + 26,7 %
__________ 10,224 T ______ 9,554 T _______ + 7 %

A titre indicatif, près de 58 tonnes ont été collectées sur le département de Loir-et-Cher Et plus de 11 000 tonnes sur l’ensemble du territoire national.
2017 une belle récolte !
Et si on préparait la campagne 2018 ?

Mon Sang Pour Les Autres 2017



Organisée avec les Rotary, une grande collecte se déroulera le 18 novembre au château. L’enjeu est, notamment, d’attirer et de fidéliser de jeunes donneurs.
Les arguments pour attirer les donneurs de sang révèlent, d’une collecte à l’autre, des besoins constants et importants. « Deux cent quatre-vingts poches » sont ainsi nécessaires chaque semaine en Loir-et-Cher, rappelle Jacques Salmon, responsable du centre EFS de Blois.
Aux côtés de Philippe Daversin et de Richard Duguy, responsables de l’action pour les Rotary de Blois, le professionnel de santé invite un maximum de citoyens à participer à la huitième collecte événementielle « Mon sang pour les autres », qui se déroulera samedi, et pour la cinquième fois au château royal. Seuls 4 % des candidats potentiels donnent, effectivement, chaque année en France, souligne Jacques Salmon, qui ajoute que « 170.000 personnes par an sortent des fichiers » en raison du dépassement de l’âge limite (70 ans révolus) ou pour un motif médical. L’enjeu, pour l’EFS, est actuellement de « fidéliser » un maximum d’hommes, de jeunes adultes – population qui ne se montre pas forcément très « régulière » dans sa fréquentation des collectes mais qui, dans l’idéal, pourrait donner « au moins deux fois par an ».
« Le sang est un produit irremplaçable, dont la durée de conservation est limitée », souligne Jacques Salmon. Le rendez-vous au château de Blois a vocation à aider à « anticiper la fin de l’année », période délicate durant laquelle les donneurs sont souvent moins disponibles, plus affectés par des infections. Le fruit des collectes est destiné à des patients transfusés régulièrement, mais aussi à des cas urgents, à des chirurgies… Les Rotary clubs de Blois, impliqués dans la journée « Mon sang pour les autres », rappellent que 176 personnes – sur 213 donneurs s’étant présentés – avaient pu être prélevées à l’occasion de l’événement en 2016. La part de nouveaux donneurs s’élevait à 22 %. Entre 200 et 250 dons sont espérés samedi. Des animations par des bandas, par des groupes municipaux sont prévues en ville, ainsi qu’un rassemblement de voitures anciennes sur la place du château. Différents partenaires seront associés à la démarche, notamment pour proposer des collations aux donneurs.
Samedi 18 novembre, de 10 h à 18 h, au château de Blois. Renseignements au 02.54.55.54.10 ou sur www.dondusang.net Les donneurs doivent avoir entre 18 et 70 ans, peser plus de 50 kg, être munis d’une pièce d’identité, être en bon état de santé, ne pas être à jeun. (la NR)